Quand vous vous approchez de cette fameuse porte de fer, vous le sentez. Vous sentez cette énergie accumulée par ces lieux au fil des siècles. D’ailleurs, devant ces remparts, vous n’osez même plus parler de porte ou même de château fort. En effet, c’est bien la Porta de Ferrissa qui s’ouvre pour nous inviter au coeur de la fortaleza de Xàtiva.

Le chateau fort de Xativa, Porta de Ferrissa. Photo par Eric Wayaffe. Lieu: Xativa, Valencia, Espagne, pour: ombres-et-lumières.eu.

Sur les traces de Hannibal dans les environs de Valencia

Car oui, c’est toute l’Histoire espagnole qui transpire des murs de ce joyau au coeur de la région de Valencia. Des origines ibériques à la guerre de succession d’Espagne en passant par les périodes romaine, musulmane ou encore du royaume de Valencia. Et cette force de l’âge nous enveloppe plus encore que les chauds rayons de soleil méditerranéens.

Mais au-delà des (nombreux) remparts, au-delà des siècles passés, la fortaleza de Xàtiva exhibe ses deux symboles. Deux symboles auxquels beaucoup résument le château fort et sa légende de forteresse imprenable. Il s’agit de Castell Menor (petit château), à gauche de la Porta Ferrissa sur les hauteurs de la Penya Roja, d’une part. Puis, d’autre part, de Castell Major (grand château), à droite, perché sur les cimes de la Serra Vernissa. Ce sont eux sur les photos qui s’exposent ici et là pour promouvoir le lieu.

Toutefois, des deux, l’un se montre plus que l’autre. Probablement parce qu’il a plus traversé les siècles. Parce qu’il a eu ses illustres résidents. Peut-être aussi parce que c’est celui qui capte notre regard en premier une fois l’imposante Porta Ferrissa passée. De toute sa hauteur, Castell Menor nous invite à le rejoindre.

Castell Menor, le petit château de la fortaleza de Xàtiva. Photo par Eric Wayaffe. Lieu: Valencia, Espagne, pour: ombres-et-lumières.eu.

Les trésors du Castell Menor de Xàtiva, bien avant son âge d’or médiéval

Bien avant l’époque médiévale, aux racines de l’Histoire espagnole, les Ibères construisirent Castell Menor au-dessus de ce qui deviendrait la ville de Xàtiva. Ceci avant d’en faire l’emblème de l’alliance avec Carthage et le célèbre Hannibal. D’ailleurs, ce dernier et la reine Himilce y ont laissé une trace indélébile. En effet, le balcon percé au milieu de la tour n’est autre que le Balcon Himilce.

D’autre part, l’une des portes du château fort a conservé le nom de Porte de Hannibal. Et ce bien que cette dernière date de bien plus tard, vers le XVe siècle. Preuve de l’importance du général carthaginois qui a pourtant précédé d’autres grandes figures historiques à Xàtiva. Parmi elles, on retiendra les généraux romains Scipion et Sertorius.

De l’Antiquité à Al-Andalus, l’édification du château fort de Xàtiva

D’ailleurs, c’est bien sous l’égide des romains que s’érige autour de Castell Menor les prémices de la future fortaleza de Xàtiva. Sur les remparts, les murs et les habitations alentour, l’architecture romaine survit, ne serait-ce que dans leurs fondations. Ainsi, à l’ombre des oliviers, ces vestiges de l’Antiquité subsistent et marient leur charme à la douceur de la chaleur espagnole. Une promenade à travers le lieu et son atmosphère doit absolument être immortalisée en photo.

les constructions romaines subsistent au sein du château fort de Xàtiva

Toutefois, le charme du vieux Xàtiva ne réside pas seulement en ses restes antiques. Car ces constructions se marient avec d’autres cultures au fil des invasions successives. Parmi elles, on pense notamment à la conquête musulmane dès le VIIIe siècle. Celle-ci fait partie intégrante du château fort de Xàtiva. En effet, c’est sous cette domination que le château fort de Xàtiva devient, pour de bon, la fortaleza de Xàtiva.

Avec les musulmans, Castell Menor prend sa forme coudée avec l’ajout de nouvelles parcelles dès le Xe siècle. Les remparts sont renforcés. La construction de Castell Major est amorcée. Puis la liaison entre les deux châteaux via une tour centrale surplombant une place d’armes est engagée. Le tout sans renier les vestiges romains mais en apportant cette architecture orientale.

Aujourd’hui, cette multiplicité des points des vue sur la fortaleza de Xàtiva et des vallées environnantes constitue un spot photo très intéressant sur lequel de nombreuses expérimentations sont possibles. Tant en terme de perspective que de juxtaposition des environnements.

De l'antiquité à l'époque médiévale, les architectures se côtoient à Xàtiva

La fortaleza de Xàtiva, un endroit unique mêlant Histoire, architecture et béatitude

C’est donc bien jusqu’à l’époque médiévale que la fortaleza de Xàtiva tire tout son attrait. Car  c’est bien là que le château fort tel que nous le connaissons s’est construit. Toutefois, la Renaissance ou encore les XIXe et XXe siècles ont donné libre cours à des vagues de réparations et restaurations indissociables du lieu, aujourd’hui. Pourtant, c’est bien cette alliance du cadre naturel de la communauté de Valencia et du passage des civilisations qui fait de la fortaleza de Xàtiva un monument unique aux multiples atouts.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Je vous suggère d' aller faire un tour sur la boutique:

Les photos de cet article ont été réalisées lors de(s) projet(s) suivant(s) :

Campement médiéval à Ecaussines. Photo par Eric Wayaffe. Lieu: , Ecaussines, , Belgique, pour: Ombres et Lumières.
Les marchés et campements médiévaux regroupent tant des compagnies de reconstitution médiévale que des artisans s' inspirant de cette époque
Eric Wayaffe

Si vous désirez voir plus de photos sur le même thème, je vous suggère le(s) album(s) photo(s) suivant(s):

Le chateau fort de Xativa, Espagne. Photo par Eric Wayaffe. Lieu: , Valencia, , Espagne, pour: ombres-et-lumières.eu.
Le château de Xàtiva fait partie de la communauté Valencienne (Espagne) et se situe à une petite heure de train de cette Valencia. Xàtiva est le nom en Valencien de cette cité, son nom officiel étant Játiva (Castillan)
Eric Wayaffe