La ville de Valence est multiple avec ses quartiers modernes voire futuriste avec la cité des Arts et des sciences, ses nombreux parcs, dont le long Jardin del Turia, ses bâtiments historiques.

La cité des arts et des sciences

Cet espace si particulier a droit à un projet à lui seul tellement il est changeant.

Le jardin del Turia

Cette longue trouée verte, qui entoure sur une grande partie de son trajet la vieille ville, a été créée dans l’ ancien lit du fleuve Turia, qui, suite à une histoire jugée un peu trop tumultueuse par les habitants, a été détourné de son trajet initial.
En toutes saisons, jusque tard dans la soirée, vous y trouverez de l’ animation, mais c’ est en été, avec ses soirées lumineuses qui n’ en finissent plus que vous y rencontrerez de nombreux sportifs venus s’ y entraîner.

Le parc de Capçalera

Au sommet du Jardin del Turia, un autre parc vous entraîne dans de nombreux tours et détours le long de chemins qui longent de nombreuses pièces d’ eau.
C’ est une synthèse de la nature qui existait autour du fleuve Turia.

Le bord de mer

Même si la ville en elle-même semble éloigné de la méditérannée, il ne faut pas oublier que Valencia est un port important, tant du point de vue marchandises que passagers, de la méditérannée.
Ce qui signifie également la présence d’ un port de plaisance voisin de la plage qui s’ étend le long, notamment, de l’ ancien quartier des pêcheurs.

Les bâtiments historiques de Valencia

Je me suis peu intéressé à leur intérieur, hors la maison de la lonja, et ai préféré les petites rues que le soleil dessinait au pinceau de sa lumière.
Cependant de nombreux vestiges du passé, comme une très belle porte médiévale, permettent de se faire une idée de son histoire.

Las Fallas

Evènement annuel qui se prépare tout au long de l’ année, les Fallas sont tout à la fois l’ évènement à ne pas manquer et une période de folie.
C’ est également un mélange à l’ Espagnol du religieux et du folklore: les mémères des Falla, sociétés qui organisent les Fallas, portent des costumes évoquant le passé de la ville, mais, dans ces défilés, l’ image de la vierge Marie n’ est jamais loin.

Conclusion

Je suis venu pour la première fois à Valencia pour photographier les processions de la Semana Santa, mais comme celle-ci se déroulent essentiellement en soirée, il me restait du temps pour explorer la ville et avoir envie de revenir.
Comme dans toute mes idées ponctuelles qui se transforment en projets se développant au fil des années.
Cela ne fonctionne pas à tout les coups, mais lorsque elles deviennent des projets, cela veut dire qu’ il s’ est passé quelque chose de spécial.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ce projet a permis d' écrire ces articles:

Valencia, les Jardins del Turia
Gaëlle Aubin
Les Jardins del Turia de Valencia forment une longue promenade entre ville et nature, depuis le cœur du centre historique jusqu’à l’embarcadère. Artistes, équilibristes, sportifs et promeneurs tissent leurs histoires dans le Parc de Cabecera, devant la Porte de Serranos ou près de la Cité des Arts et des Sciences.
Valencia, culture et détente sur la côte espagnole
Gaëlle Aubin
Valencia est la troisième ville espagnole avec près de 800 000 habitants. Photographe-voyageur, Eric Wayaffe vous invite à en découvrir ses multiples facettes. Une déambulation artistique entre ombres et lumières, au plus près des particularités architecturales de la ville.
La ville de Valencia
Eric Wayaffe
Découvrez la ville comme je l' ai découverte, à travers mon objectif. Une ville où modernité et temps passés se juxtaposent et se complètent.
Valencia au printemps
Eric Wayaffe
Mon envie, qui date d' il y a bien longtemps, d' aller faire un tour en Espagne lors de la semaine Sainte, s' est cristallisée par la grâce de mon professeur d' escrime historique. Cet article vous explique comment cette aventure a commencé et résume ce que j' ai découvert en dix petits jours.

Retrouvez les articles inspirés de cet album photo:

Valencia, les Jardins del Turia
Gaëlle Aubin
Les Jardins del Turia de Valencia forment une longue promenade entre ville et nature, depuis le cœur du centre historique jusqu’à l’embarcadère. Artistes, équilibristes, sportifs et promeneurs tissent leurs histoires dans le Parc de Cabecera, devant la Porte de Serranos ou près de la Cité des Arts et des Sciences.
Valencia, culture et détente sur la côte espagnole
Gaëlle Aubin
Valencia est la troisième ville espagnole avec près de 800 000 habitants. Photographe-voyageur, Eric Wayaffe vous invite à en découvrir ses multiples facettes. Une déambulation artistique entre ombres et lumières, au plus près des particularités architecturales de la ville.
La ville de Valencia
Eric Wayaffe
Découvrez la ville comme je l' ai découverte, à travers mon objectif. Une ville où modernité et temps passés se juxtaposent et se complètent.
Valencia au printemps
Eric Wayaffe
Mon envie, qui date d' il y a bien longtemps, d' aller faire un tour en Espagne lors de la semaine Sainte, s' est cristallisée par la grâce de mon professeur d' escrime historique. Cet article vous explique comment cette aventure a commencé et résume ce que j' ai découvert en dix petits jours.

Ce projet m' a donné la possibilité de créer les albums photo suivants:

Le château fort de Xàtiva
Le château de Xàtiva fait partie de la communauté Valencienne (Espagne) et se situe à une petite heure de train de cette Valencia. Xàtiva est le nom en Valencien de cette cité, son nom officiel étant Játiva (Castillan)
Eric Wayaffe
Valencia, le bord de mer
En se promenant dans le centre ville, le touriste est loin de penser à la plage, mais Valencia est également une ville balnéaire. Pour trouver la plage, il faut sortir de la ville ancienne et se diriger vers une partie très moderne, le quartier de Maritime Serreria, qui précède le vieux quartier des pêcheurs.
Eric Wayaffe
Valencia, jardin del Turia
Eric Wayaffe
Valencia, la ville moderne
Eric Wayaffe
Valencia, la vieille ville
Eric Wayaffe

Cet album photo a été créé au cours du projet suivant:

Eric Wayaffe
Photographe avant tout, j’ ai un certain nombre de cordes à mon arc. Même si la mise en page pourrait faire sourire un graphiste de profession, ce site est comme mes photos: sobre et structuré. Je joue avec WordPress depuis 2010 et j’ en suis arrivé à suffisamment connaître son code pour intervenir lorsque c’ est nécessaire. Même si j’ ai décidé de me faire aider par des rédactrices et rédacteurs professionnels, je suis l’ auteur d’ une bonne partie des textes figurants dans ce journal. Je sais que « une photo vaut mille mots », mais un joli texte pour mieux les mettre en valeur ne nuit certainement pas. Et ils peuvent également transmettre les impressions d’ autres personnes sur mes photos, un point de vue différent du mien.Quant à savoir qui je suis exactement, l’ ensemble de ces pages vous donneront suffisamment d’ indices afin de vous permettre de vous faire votre propre opinion.