Une page « journal », parce que c’ est ma vision de mon travail photographique: que ce soit à Bruxelles, donc sur le pas de ma porte, ou dans une autre ville, plus ou moins lointaine, mon travail photographique a d’ abord vocation de témoigner de ce que je vois, des lieux, des évènements, des gens que je photographie.

Quant à la forme, je dirais qu’ il s’ agit plus d’ un magazine à cause de ses publications irrégulières.

Un magazine

Un magazine essentiellement photographique, avec un contenu rédactionnel fiable, dans la droite ligne des reportages « au long cours », ceux construits dans la durée, en creusant à chaque fois un peu plus profond.

Quel type de photographie?

Je me vois comme un photo-reporter qui ramène à la rédaction de la matière à commenter par les journalistes restés au journal.

Une photographie de témoignage

Bien sûr, mes photos montrent rarement la misère humaine, je ne suis pas doué pour cela, mais j’ essaie de décortiquer des évènements, phénomènes de société, folklore local, dans ce cas je parlerais plutôt de fêtes, de villes dans ce que chacune a de particuliers, de leur population, le tout passé à la moulinette de mon expérience de vie. Pour bien photographier, il faut d’ abord avoir vécu, un peu.

Je ne me veux pas photographe d’ opinion et si une telle chose transparaît au travers de mes images, c’ est un peu « à l’ insu de mon plein gré ». Rester neutre est cependant un leurre: on photographie en fonction de son histoire personnelle

Personne ne l’ est donc.

Il faut simplement avoir conscience qu’ à chaque fois que je porte mon appareil photo à mon oeuil, c’ est parce que quelque chose m’ y a incité, que ce soit une jolie lumière ou la joie de vivre de mon sujet.

Et les textes?

Quant aux textes, j’ en rédige une partie, des réactions presque épidermiques à ce que je photographie, une sorte de traduction en mots de mes images, de mes impressions au moment de déclencher.

Les autres sont rédigés par des rédactrices, le milieu me semblant très féminin, journalistes resté au pays qui, depuis la rédaction, sont chargés de mettre des mots sur le reportage photo, entre le commentaire simple et une réaction plus émotionnelle, laissant transparaître leur propre opinion.

Les photos de cet article ont été réalisées lors de(s) projet(s) suivant(s) :

Dommage, il n' y a pas de projet lié

Si vous désirez voir plus de photos sur le même thème, je vous suggère le(s) album(s) photo(s) suivant(s):

Chaque album représente un évènement ou un lieu où mon appareil photo a sévi: la ville de Valence en Espagne, Prague que ce soit sous la Neige ou le soleil printanier, des évènements musicaux Bruxellois, souvent très Rock and Roll, des évènements dits médiévaux, pour plus d’ explications voir les projets, la Ville de Liège.
Eric Wayaffe
Eric Wayaffe
Photographe avant tout, j’ ai un certain nombre de cordes à mon arc. Même si la mise en page pourrait faire sourire un graphiste de profession, ce site est comme mes photos: sobre et structuré. Je joue avec WordPress depuis 2010 et j’ en suis arrivé à suffisamment connaître son code pour intervenir lorsque c’ est nécessaire. Même si j’ ai décidé de me faire aider par des rédactrices et rédacteurs professionnels, je suis l’ auteur d’ une bonne partie des textes figurants dans ce journal. Je sais que « une photo vaut mille mots », mais un joli texte pour mieux les mettre en valeur ne nuit certainement pas. Et ils peuvent également transmettre les impressions d’ autres personnes sur mes photos, un point de vue différent du mien.Quant à savoir qui je suis exactement, l’ ensemble de ces pages vous donneront suffisamment d’ indices afin de vous permettre de vous faire votre propre opinion.
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
×