Sujet des articles proposés: Mon histoire (en photos)

Dans cette série d’ articles je vais vous compter mon histoire de photographe, mais également vous parler de mon parcours. Dans un premier temps, il commencera vers 2010, époque où j’ ai commencé à utiliser un boîtier digital: mes archives de films négatifs noir et blanc, ainsi que des Dias, doivent être scanées, celles que j’ avais créées ayant été détruites par un joli crash d’ ordinateur, à une époque où avoir des copies de sauvegardes était pour le moins complexe. Ces articles auront tous un titre du style “ma période …”: certaines de mes curiosités photographiques sont de courtes durées, mais la plupart s’ étalent sur des années, l’ exemple le plus récent étant mon travail sur la ville de Valencia et de sa région, commencé voilà trois ans. Ils seront également datés de l’ époque approximative du début de cette période. Les textes vous aideront à comprendre chacune de mes obsessions photographiques, certaines périodes méritant amplement ce qualificatif.
Prague sous la neige. Photo par Eric Wayaffe. Lieu: , Prague, , république Tchèque, pour: Ombres et Lumières.

Ma période « Photo Noir et Blanc »

Venant du monde du film j’ avais toujours, surtout pour des raisons économiques, privilégié la photographie en noir et blanc. Ensuite, la belgique n’ étant pas un pays de soleil, la couleur ne s’ imposait pas dans ma façon de photographier.

Marché médiéval d' Etterbeek, 2014. Photo par Eric Wayaffe. Lieu: , Etterbeek, Bruxelles, Belgique, pour: Ombres et Lumières.

Ma période « Médiévale »

Ma période “médiévale” commença un jour ensoleillé de printemps, ce qui était, à l’ époque, assez rare dans nos contrées, en l’ an de grâce 2013.
Depuis lors, elle a généré d’ autres addictions comme ma passion pour les épées et le cuir.

Marché médiéval d' Etterbeek, 2015. Photo par ERIC WAYAFFE. Lieu: Parc du Cinquantenaire, Etterbeek, Bruxelles capitale, Belgique, pour: Ombres et Lumières.

Ma période « Bruselas Destreza »

Celle-ci est la suite logique de ma “période Médiévale”, même s’ il écoulé un temps assez long, deux ans, entre ma découverte et mon inscription. De plus, elle n’ entre pas vraiment en ligne de compte dans ma vie photographique, si ce n’est, qu’ au fil du temps, j’ ai fini par prendre en charge l’ aspect communication du club.