Ce jour là, il m’ a fallu bien du courage pour sortir photographier le marché médiéval de Forest: le temps était typiquement Belge, avec un ciel si bas, une pluie fine persistante.

Le marché médiéval de Forest

A Bruxelles, il y a deux gros marché médiévaux: celui d’ Etterbeek et de celui de Forest.

Celui de Forest se tient dans le parc d’ une ancienne abbaye et a un côté plus “fermé”: en arrivant par son entrée principale, le curieux passe par une porte qui semble avoir été dressée là depuis la nuit des temps.

L’ organisation du marché médiéval

Comme au marché médiéval d’ Etterbeek, la partie moderne dédiée à la restauration est nettement séparée des artisans et compagnies médiévales.

Mais ici, à Forest, le public me semble bien différent: il y a bien plus de gens “costumés” qu’ au cinquantenaire. Cependant cette fine pluie a peut-être eu raison d’ un public moins motivé, plus curieux que faisant partie de ceux qui parcourent, en tenues médiévales, renaissance, ou, plus fantaisie, inspirés des films d’ “héroic fantaisy” recréant un monde médiéval imaginaire, voire y introduisant un aspect féérique.

Ici j’ ai eu bien plus la sensation d’ être dans une sorte de confrérie, d’ avoir voyagé dans le temps pour finir dans un village de toile réellement médiéval. Même la boue m’ a semblé d’ époque.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest