De nombreux vikings des temps modernes et de tous horizons s’ y sont donnés rendez-vous.

Venus des quatre coins de l’ Europe, c’ est un de leur rendez-vous annuels

Un camp Viking au barrage de l’ Eau d’ Heure

Situé à la Plate Taille, ce campement s’ étire sur plus d’ un kilomètre, le long du lac formé par ce barrage et donne réellement la sensation d’ un village Viking en bord de Fjord

L’ organisation de ce camp Viking et les participants

Le week-end du 23 et 24 août 2014 a eu lieu la 5e édition du festival Viking, organisé par les Compagnons du Cerf. À cette occasion, les rives du lac de la Plate Taille ont fait un grand bond dans le temps. Le lac et ses alentours ont renoué avec un lointain passé. À une époque où les vikings faisaient encore un peu de tourisme, sous une forme bien particulière, dans nos régions. Je vous emmène une bonne dizaine de siècles en arrière. Le temps oscille entre nuages gris et soleil. Depuis plusieurs jours, déjà, le camp se monte doucement. Tente après tente, chaque groupe s’installe. Certains de ces vikings du 21ième siècle viennent de loin, ils ne parlent pas la même langue mais une même passion les réunis. Eux les français, les slovaques, les polonais, les tchèques, les suédois, ou encore les suisses, une vingtaine de groupes constituent ce nouveau village. Nous sommes le vendredi, et les derniers arrivés essayent de trouver encore un emplacement libre. La fatigue se ressent. Les premiers sont se sont déjà installés dans la semaine, leur campement étant plus des maisons de toiles que de simple tentes. Et ils repartiront les derniers.

Pour ma part, je suis arrivé, sacs au dos, après deux trains, un bus (non pas d’époque, je ne crois pas) et une marche de 2,5 kilomètres.

Un vrai village Viking, formé de tentes

Il s’ ouvre le samedi matin aux visiteurs, animé par des spectacles de magie pour amuser cette foule de badauds.

Les Vikiings de ce village de toile présentent leur artisanat au milieu de reconstitutions qui nous emmènent encore plus dans ce voyage vers le passé, vers l’ époque médiévale, plus exactement le haut moyen âge. Les archers comparent leurs armes, leurs puissances et leurs précisions au cours d’un tournoi. Les vikings étaient des guerriers, et, donc, des combats et des grandes mêlées sont organisés, pendant que les enfants jouent tranquillement, avec l’insouciance de leur âge.

Le combat est gagné ! Il faut fêter la victoire à grand coup d’hydromel et de cervoise. Accompagné par un concert de musique médiévale. Le moment du repos est arrivé, prendre un moment pour admirer ce magnifique village en prenant un peu de recul en navigant sur le lac grâce au drakkar « Olav Kyrre » qui emportait son lot de visiteurs curieux ou ses passionnés d’histoire médiévale.
La journée se termine, certains des visiteurs s’ en retournent. La journée se terminera par unne série de concerts qui culmineront avec la prestation de Prima Nocta.

Mais après une trop courte nuit sous tente, le village reprend vie, un peu moins vite que la veille, mais tout aussi festif. Ce Dimanche, le soleil fait enfin son apparition. ce sera le dernier jour, ce soir, nostalgique, je retournerai vers la civilisation et les temps modernes.

Le voyage dans le temps est terminé.

Merci à ceux qui se sont donnés corps et âmes à l’ organisation de ce week-end, aux volontaires qui ont encadré les visiteurs.

Les photos de cet article ont été réalisées lors de(s) projet(s) suivant(s) :

Dommage, il n' y a pas de projet lié

Si vous désirez voir plus de photos sur le même thème, je vous suggère le(s) album(s) photo(s) suivant(s):

Campements médiévaux
Eric Wayaffe
Eric Wayaffe
Photographe avant tout, j’ ai un certain nombre de cordes à mon arc. Même si la mise en page pourrait faire sourire un graphiste de profession, ce site est comme mes photos: sobre et structuré. Je joue avec WordPress depuis 2010 et j’ en suis arrivé à suffisamment son code pour intervenir dedans lorsque c’ est nécessaire. Même si j’ ai décidé de me faire aider par des rédactrices et rédacteurs professionnels, je suis l’ auteur d’ une bonne partie des textes figurants dans ce journal. Je sais que « une photo vaut mille mots », mais un joli texte pour mieux les mettre en valeur ne nuit certainement pas. Et ils peuvent également transmettre les impressions d’ autres personnes sur mes photos, un point de vue différent du mien.Quant à savoir qui je suis exactement, l’ ensemble de ces pages vous donneront suffisamment d’ indices afin de vous permettre de vous faire votre propre opinion.
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
×

Panier