Motos et motards

Motos et motards, un bon titre pour un thriller, mais ici, il s’ agissait surtout d’ une concentration au cinquantenaire pour parader à travers Bruxelles jusqu’ au parc des expositions du Heysel, à l’ occasion du salon de… l’ automobile.

La lumière était belle, celle d’ un soleil d’ hiver, avec un léger voile nuageux. Mais même à deux heures de l’ après-midi, le soleil est déjà bien bas pour l’ avoir sur l’ entièreté de l’ esplanade. Et la plus grande partie motos étaient déjà dans l’ ombre. J’ aurais voulu jouer avec les couleurs, les chromes brillants reflétant la lumière. Et je me suis trouvé devant une masse d’engins alignés comme à la parade, mais dans l’ ombre. Mon idée première tombait à l’ eau. J’ hésitais, mais mes automatismes ont repris le dessus et j’ ai complété par quelques portraits, dont certains pas tristes. J’ avais mon reportage, bouclé en une demi-heure.