Le photographe photographié

Il y a deux ou trois ans je m’ étais essayé au jeu de l’ autoportrait avec mon ordinateur et sa webcam. Amusant mais finalement répétitif.

Alors j’ ai commencé à essayer autre chose

Depuis quelques temps j’ essaie de faire mentir l’ adage « c’ est le cordonnier qui est le plus mal chaussé » en demandant à des collègues, ou plus simplement des gens qui savent se servir d’ un boitier, de me tirer le portrait.

Vous retrouvez donc ici diverses photos de ma tête dans différentes circonstances. Les marchés médiévaux pour commencer. Ensuite une série réalisée par Guy Schotte lors du festival D’ Enghien: il m’ avait demandé de l’ aider en lui servant de doublure lumière pour vérifier son éclairage et cela s’ est prolongé en séance portrait, pour le fun.