Festival de l’ Image d’ Enghien

Le Festival de l’ Image  d’ Enghien auquel je participe est organisé du 24 au 27 Octobre 2014 par le site  Photoviews.

Inventaire à la Prévert

J’ y présenterai un extrait de mes dernières séries sur les marchés et fêtes médiévales mais également des photos issues de séries plus anciennes tels que les paysages de Madèredes nus, de la photo de lingerie.

Ces photos seront présentées dans leurs encadrements de façon à ce que vous puissiez les voir dans l’ ambiance pour laquelle je les ai imaginées. Et bien sûr je serai accompagné de Ma Grand Mère, qu’ elle soit en portrait ou en « danseuse exotique ».

De plus je prendrai des portfolios traitants de thèmes divers, ainsi que mon fameux Grimoire Médiéval, ou différents objets créés d’ après mes photos: clef USB, autocollants, carte postales,boite,…

Les photos sélectionnés vous permettront de voir l’évolution de mon travail depuis ces dix dernières années et plus.

Quelques détails

Cela fait maintenant plus d’ un an que je travaille sur la thématique des marchés médiévaux. J’ ai eu l’ occasion de photographier par deux fois celui du Cinquantenaire anciennement Etterbeek, celui de Forest, le campement Viking de la Platte Taille, ainsi que ceux de Braîne le Château et d’ Enghien, à l’ endroit même où se trouve ce festival. Cette série de visite ira grandissante car je vais essayer de me déplacer plus au sud du pays, j’ aimerais passer du temps sur celui de Bouillon.

J’ ai trouvé au marché Médiéval de Forest, un grimoire dont j’ ai retravaillé les pages intérieures pour en faire un premier portfolio sur le thème.

Je voudrais aussi varier ma façon de travailler en m’ intégrant plus dans le « paysage », en me fondant dans la foule. Pour cela une tenue de travail médiévale sera nécessaire. Mais j’ envisage également de réaliser une partie des prises de vues avec une veille chambre technique trouvée sur ebay. Et si j’ arrive à bricoler ce que j’ ai en tête, de réaliser le développement des négatifs sur place.

Avant de séjourner deux années à Madère, entre début 2004 et début 2006,j’ y ai fait de nombreux séjours, à chaque fois un peu plus longs. De cette période, la partie la plus connue de mon travail de cette époque, ont été les paysages de cette île.

Entre ces deux périodes, j’ ai essentiellement travaillé avec des modèles, toujours en noir et blanc, ma vision de la photographie de mode lingerie, et un peu de nus. Je me suis également promené à Prague, ville que voulais connaître, et l’ ai vue sous ses deux visages, l’ un hivernal, pluie et neige, l’ autre sous un soleil printanier.

Et, enfin, un timide retour vers la photo de modèles. Timide, parce que j’ en suis encore à chercher mon style, non pas pour le noir et blanc, mais pour le travail de la couleur.