Evènements

Depuis quelques temps je réalise, à mon initiative, de nombreuses photos d’ évènements.

Je n’ ai aucun problème à les « partager » sur Facebook, mais toutes ces photos ne s’ y retrouveront pas: j’ en garde une partie pour mon site, véritable plateforme de mes créations, de mes reportages.

Mais parlons un peu de ces évènements. Il y a deux cas de figures: soit je suis commandité par l’ un des organisateurs, soit j’ y viens de ma propre initiative. Le premier cas est vite réglé puisqu’ un contrat a été passé entre l’ organisateur et moi. Le second cas de figure est bien plus intéressant, pour vous, mais aussi pour moi.

Si j’ y viens de ma propre initiative ou en tant qu’ invité via un évènement facebook, j’ ai tendance à suivre un certain nombre de règles de conduite. D’ abord et avant tout, je ne dois de photos à personne, ces évènements étant réputés publics. Cependant, en remerciement pour le « spectacle » fourni, je partage mes photos sur des groupes dédiés à l’ évènement, sur des pages de fans créées par l’ organisateur de l’ évènement, et, cela, en fonction de la publicité que ce partage peut me créer.

De l’ aspect public découle un autre « détail »: personne n’ a le droit de me réclamer un paiement pour l’ usage commercial de mes photos voire m’ interdire d’ en faire usage, tant que celles-ci ne portent pas atteinte à la dignité de la ou les personnes photographiées, et que leur publication ne se fait pas hors contexte.

En conclusion, je suis seul propriétaire des photos réalisées dans ces conditions.

 

Mais, si je partage volontiers sur facebook, je n’ ai rien contre l idée de donner une photo au format « internet », ce qui signifie une image de 700 pixels sur le plus grand côté, dans laquelle est incluse ma signature. En ce qui concerne le format « imprimable », je décide au cas par cas, en fonction tout à la fois des moyens financiers de la personne qui me pose la question et de l’utilisation finale de la photo. ce qui veut dire que la même image n’ aura pas la même valeur pour un artiste désargenté que pour quelqu’ un qui la trouve intéressante pour son business.

En fait, j’ ai une très nette tendance à fonctionner sur le principe de l’ échange: vous organisez quelque chose qui m’ intéresse, vous me voulez comme photographe et vous me proposez une contrepartie qui m’ intéresse, alors vous êtes presque sûr de me voir à votre évènement et d’ avoir un certain nombre, à définir, d’ images.

Moyennant un détail, mais qui pour moi a son importance: j’ apprécie d’ être « nourri et abreuvé ».