Beauté

La photographie dite « de beauté », faite pour mettre en évidence le talent de la ou du maquilleur(se), est à la base un exercice plutôt technique: l’ éclairage, destiné à mettre en valeur le maquillage et la structure du visage du modèle, est souvent tout « en rondeur », avec des ombres peu prononcées, si pas inexistantes, et le rendu souvent proche d’ un « highkey ». Pour ce genre d’ image j’ essaie de travailler avec des modèles à la personnalité très marquée, j’ oserais dire une jeune femme au regard « de feu », afin de mieux captiver le spectateur. De plus Il m’ arrive souvent d’ oublier le « highkey » pour un éclairage et un rendu plus en contraste, mettant une touche de mystère dans l’ image.

Mes principales maquilleuses sont Véronique Lacroix et Carol Timperman pour la Belgique et Ricardo Cecilio pour Madère